EMG - Erich Meyer-Gillessen - Marken-Produkte & Systemlösungen für den Rohbau
   Même pour surfaces carrossables :


DRAINAIR-terrasse 20

le panneau de drainage
à grande lame d’air de 20 mm
et des ouvertures de drainage de 7 mm.


Forme avec sa surface d’appui un creux libre de 14 litres/m². Les nopes ont une hauteur de 2cm et une surface d’appui de 14%. Les nopes coniques (275 nopes/m²) remplies de mortier (5 litres/m²) sont des piliers costauds qui forment le creux. Le fond des nopes est pourvu d’une grande ouverture afin que l’eau infiltrée puisse couler dans la lame d’air et vers les évacuations prévues à cet effet.

DRAINAIR– terrasse 20 désolidarise le revêtement et forme avec son support une lame d’air drainante.
  • Draine de grandes quantités d’eau infiltrées sur un radier brut vers les évacuations prévues à cet effet.
    Une pente régulière de ≥2 %, sans formation de flaques d’eau, est nécessaire.
  • Des contraintes de cisaillements dangereuses entre le revêtement et son support, causées par des mouvements horizontaux tels que retraits, charges mobiles ou variations de températures sont évitées.

On distingue 2 types de constructions extérieures:

1. Terrasses sur terre-plein et vide ventilé :
Une chape adhérente en pente peut être évitée, si le béton brut du support est pourvu d’une pente suffisante pour évacuer les eaux d’infiltration sans formation de flaques d’eau.

DRAINAIR-terrasse 20 est placé sur le béton brut.


2. Toiture terrasse sur locaux fermés :
La natte de séparation et de glissement   protège l’étanchéité. Par définition l’étanchéité est une surface conductible des eaux d’infiltration. Donc sa pente régulière ≥  2% vers les évacuations est à respecter.
   
DRAINAIR-terrasse 20 est placé sur FILTEX.
L’isolation thermique et l’étanchéité doivent répondre aux prescriptions applicables aux toitures plates. En fonction des surcharges, la résistance à la compression du fond est à considérer.
   
La pose du revêtement de sol extérieur sur le panneau DRAINAIR-terrasse 20 :

Elle dépend du type de revêtement : pavés, dalles ou carreaux. La pose se réalise drainante mais sans vides, traditionnelle-ment (lit de sable stabilisé au ciment), sur chape fraîche ou au mortier-colle sur chape durcie.  Lors du positionnement des joints de dilatation dans le revêtement, il est à considérer que le revêtement est désolidarisé de son support. De ce fait, les mouvements sont plus importants et l’emplacement des joints de dilatation ne dépend pas de ceux du support.
Matériau :   HDPE  (polyéthylène de haute densité)
Epaisseur de la membrane :   1 mm
Dimensions :   Panneaux : 136 x 216 cm (2,94 m²)
Hauteur des nopes : 2 cm
Distance entre les nopes : env. 5,9 cm
Nombre de nopes : 289 pcs/m² = environ 4,8 litres/m²
Recouvrements :   1 nope =  6 cm (2,73 m² utile)
2 nopes = 12 cm (2,53 m² utile)
Recouvrement aussi bien dans le sens longitudinal que transversal
Diamètre des nopes  :   Bas = 45 mm
Haut= 25 mm
Largeur des ouvertures :   7 mm
Ouvertures de drainage :   190 cm²/m²
Résistance à la compression des nopes vides :   150 kN/m²
Résistance à la traction :   29 Mpa
Allongement à la rupture :   > 500%
Température :   -30° à +70°C
Volume d’air entre les nopes :
  14 litres/m²
Charge des nopes :   14%

Insensible aux produits chimiques. Neutre face à l’eau potable. Résiste aux racines, bactéries et alcali.

Début de la page